Saisie sur salaire : la part insaisissable évolue11/09/2017  



Un créancier, qui détient un titre exécutoire, tel qu'un jugement, peut obtenir le paiement d'une somme due par son débiteur par une saisie sur ses salaires. L'employeur retient alors une fraction des rémunérations du salarié débiteur. La fraction saisissable est calculée, selon un barème revalorisé, en principe, chaque année. Toutefois, quels que soient l'origine, le montant de la dette et la procédure de saisie sur salaires utilisée (avis à tiers détenteur, cession, paiement direct...), le débiteur conserve une somme correspondant au montant forfaitaire du RSA (Revenu de solidarité active) pour une personne seule sans enfant, c'est-à-dire la part absolument insaisissable. Au 1er septembre 2017, le montant forfaitaire du RSA  est passé de 536,78 à 545,48 €, par mois, pour une personne seule sans enfant. La part insaisissable du salaire, qui correspond toujours au montant du RSA, s'élève donc à 545,48 € au 1er septembre 2017.


 Autres articles sur le même sujet :
Pensions de retraite et RSA revalorisés

Les pensions de retraite du régime général et des régimes alignés sont revalorisées de 0,1 % au 1er octobre 2015, le RSA de 2 %.

Redevance télé : quels montants pour 2015 ??

La contribution à l'audiovisuel public est revalorisée chaque année en fonction de la hausse des prix à la consommation.

Le PTZ relance le crédit

Selon le courtier immobilier vousfinancer.com, le lancement du PTZ nouveau au 1er janvier 2016, aurait déjà fait tripler le volume des demandes de crédit incluant un prêt à taux zéro, avec des montants moyens en hausse de 25 % par rapport à 2015.

Emploi à domicile : hausse de la déduction

L'Assemblée nationale a voté un amendement du gouvernement qui prévoit une hausse de la déduction forfaitaire des cotisations sociales pour l'emploi à domicile.

L'AMF contrôle les tutelles

L'Autorité des marchés financiers s'est récemment penchée sur la souscription en ligne de produits ou de services d'investissement et l'accueil, par les établissements bancaires, des épargnants sous tutelle.

Combien les Français payent-ils de loyer en moyenne ?

En 2014, le loyer moyen (charges comprises) des appartements s’est établi, en France, à 695 € (+ 2,42 %), selon l’Observatoire Locservice.